Slide Background

finance: Placements

Slide Background

On entend beaucoup parler des placements de nos jours, cette forme d’investissement n’est plus seulement l’affaire de spécialistes des finances, les particuliers s’y mettent aussi ! Le principe est simple : mettre une certaine somme d’argent de côté et l’investir sur des supports en vue de produire des intérêts et dans certains cas, des avantages fiscaux.


Les risques

Le placement  n'est pas sans risques. Ainsi, il est important de bien comprendre en quoi consiste un placement et son mode de fonctionnement. S’informer sur les différents types de placements qui existent dans un premier temps (sécurisés ou non sécurisés?) est une étape essentielle du processus d'investissement, afin de choisir en fonction de vos attentes le support le plus adapté.
Dans un second temps, interrogez vous sur le niveau de risque que vous êtes prêt à accepter; conventionellement parlant, plus un placement affichera un taux de rémunération attractif, plus la prise de risque en terme de capital sera importante.


Ou placer son argent ?

  • Dans le milieu financier (acheter des parts dans une entreprise, acquérir de l’or, investir en bourse ...),
  • Dans d'autres domaines (investir dans un cheval de course dans le but de gagner de l’argent lors des concours hippiques est un placement, au même titre que le financement d'expositions d’un artiste).

De nos jours, les placements les plus répandus sont ceux qui s’opèrent sur les marchés financiers.


Comment ça marche ?

Lorsqu’il s’agit d’investir sur les marchés financiers, à moins d'être un expert en la matière, il est judicieux de faire appel à des intermédiaires financiers. Ceux-ci, moyennant une commission, se chargent d'évaluer votre profil d'investisseur et de placer le plus efficacement possible vos fonds.
Un contrat est alors établit entre les parties qui stipule généralement que ces intermédiaires ont une obligation de moyens à votre égard (entreprendre toutes les actions possibles pour optimiser vos intérêts), mais pas de résultats au sens propre.
Le taux de rémunération proposé est plus élevé que celui d'une épargne classique mais il ne faut pas oublier de tenir compte du coût de ces services qu'il est judicieux de comparer avant de souscrire.


Les différentes catégories de placement

Les banques et autres organismes d’investissements généralement quatre types de placements:

  • Les livrets d’épargne réglementés ou non réglementés par l'Etat (Livret A, LEP, LDD, etc.)
  • Les plans pour l'épargne logement (typiquement PEL et CEL),
  • L’assurance vie,
  • Les placements en bourse.

Comment choisir son placement?

Voici quelques critères à partir desquels vous pouvez définir le placement le mieux adapté à votre profil :

  • Le taux de rémunération,
  • La durée (à partir d’un an) et le niveau de blocage des fonds (quand peut-on retirer son argent ? Avec ou sans des pénalités si avant la durée convenue ?),
  • Les frais d’ouverture (frais de dossier, frais de gestion et de versement),
  • Les avantages fiscaux (le placement est-il soumis aux impôts ou non ?).

Le livret A et l’assurance vie sont les deux types de placements les plus répandus. Ils sont sécurisés et fiables. Les supers livrets sont aussi sécurisés, mais ils sont parfois coûteux, quant aux actions et autres placement boursier, elles peuvent permettre de rapporter beaucoup plus que les autres catégories de placement, mais peuvent vous faire perdre votre investissement de départ.

Le choix approprié de placement dépendra de nombreux facteurs, voici néanmoins un tableau récapitulatif des principaux avantages des placements les plus courants ainsi que leur  caractéristiques :

Placement Rémunération Versement & calcul des intérêts Avantages fiscaux *
Livret A 0,75% Calculés à la quinzaine Pas d'impôsition
Livret jeune Selon l'établissement entre 2% et 4%. Réservé au 12-25 ans Calculés à la quinzaine Pas d'impôsition
Compte sur livret Selon l'établissement entre 1% et 1,7% Calculés à la quinzaine Impôsition sur le revenu + prélèvement non libératoire de 24%
Compte épargne logement 0,75% + une prime d'Etat Calculés à la quinzaine Pas d'impôsition sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux
Plan épargne logement 2% pour les PEL ouverts depuis e premier février 2015 (avant = 2,5%) + une prime d'Etat Calculés à la quinzaine Pas d'impôsition sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux
Compte épargne logement 0,75% + une prime d'Etat Calculés à la quinzaine Pas d'impôsition sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux
Comptes rémunérés Selon l'établissement entre 0,5% et 2,5% Journaliers Impôsition sur le revenu + soumis aux prélèvements sociaux
Comptes à termes Selon les marchés Dépend du contrat Impôsition sur le revenu + soumis aux prélèvements sociaux

* NB: les intérêts sont calculés sur les intérêts de votre placement et non le capital de départ.

 

 

Revenir En Haut